Quand la tradition s’invite…

… enfin, c’est plutôt Joanna et moi qui avons été invitées par la fac à assister à une cérémonie du thé, dimanche dernier. Sans plus de détails, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre… mais comme d’hab on a pas été déçues 😀

Un enfilage de kimono (avec tous les accessoires qui vont avec bien sûr) plus tard, on dégustait un thé avec une belle pâtisserie en forme de fleur de cerisier… Un délice. On a malheureusement pas vraiment vu la personne nous faire notre bol de thé, parce qu’il y avait trop de monde et que ça aurait pris beaucoup trop de temps, mais c’était quand même très sympa de pouvoir déguster ça en kimono.

On a eu ensuite deux bonnes heures pour faire ce qu’on voulait; du coup on a visité le jardin et le cimetière autour du temple où se déroulait l’évènement, où les rares cerisiers en fleurs nous ont permis de faire de jolies photos, et où on a rencontré d’autres étudiants étrangers (allemands, finnois et italiens) d’une autre fac qui venaient, eux, d’arriver pour leur échange. On a fini par passer le reste de l’aprem avec eux, et c’était suuuuper cool!

On a aussi pu assister à un petit concert de koto et de chant traditionnel, donné par des enfants (et une grand-mère!)… c’était dingue. <3

Dire que la semaine d’avant j’étais retournée à Disney Sea avec Miho, pour qu’on puisse fêter un peu mon anniversaire… on change radicalement d’ambiance là.

Derniers jours de répit avant la reprise des cours la semaine prochaine en tout cas (enfin! me direz-vous)… et le printemps arrive, on le sent bien! 😀
Des bisous à tous!


Toujours en vadrouille!

Hello 😀

Je suis désolée pour le manque de nouvelles… mais comme ça fait très longtemps que je n’ai rien posté, j’ai pas mal de choses à raconter!

Depuis le départ de Charlie, j’ai pas mal glandé (il faut bien se reposer un peu de temps en temps… et rien de mieux que la glandouille pour ça!), mais j’ai aussi bougé heureusement 🙂

… Quelques sorties avec Léa et son ami Johann venu en vacances pendant deux semaines, balades seule à Yokohama, au Shinjuku Gyôen, ou accompagnée de Joanna et de sa grand-mère pour aller à un festival de Daruma… 😀

Et, surtout, deux jours à Nagano avec Léa, une partie de sa famille d’accueil et Johann, chez la cousine de la mère de la famille d’accueil!!! C’était fou.

On a eu la chance incroyable de pouvoir fabriquer du miso… vous savez, la pâte qui sert de base à la soupe du même nom. Je n’avais aucune idée de comment on préparait ça… Je suis contente de savoir maintenant 😀 Incroyable… Ensuite Masako, la fameuse cousine, nous a fait faire un petit tour dans une ville près de Nagano, Suzaka, et nous a fait faire des trucs bien cool…
Après être allés dans un onsen (source chaude) avec un super vue (une première pour moi… difficile de se mettre à poil devant des inconnues, et peut-être même encore plus devant des amies! Mais j’ai pas réfléchi, et je l’ai fait… et c’était bien. Faut vraiment pas réfléchir quoi. xD), on a fait un arrêt dans un petit musée basé dans une ancienne maison, où on a pu créer des sachets parfumés traditionnels. 2e arrêt dans un autre musée, lui aussi installé dans une maison, ou plutôt devrais-je dire une propriété seigneuriale… Immense. Sublime. (Je précise qu’ils fermaient très tôt et sont restés ouverts exprès pour nous, après un coup de téléphone d’une des dames travaillant au premier musée où nous sommes allés… ces gens sont fous…) Dernier arrêt avant de rejoindre notre Guest House chez un fabricant et vendeur de kimono, pour en essayer un… gratuitement! J’en reviens toujours pas 😮 Les propriétaires du magasin étaient adorables, accueillants… Excellent moment, et excellente surprise!
La Guest House était super, mais par contre, Nagano un dimanche soir, ça craint… Personne dans les rues, tous les restaurants fermés… Bizarre… Je pensais que la ville était touristique avec les stations de ski environnantes… Manifestement pas tant que ça. xD

Le lendemain, on a été au parc Jigokudani (qui veut littéralement dire « vallée de l’Enfer »…) où se trouvent le Snow Monkey Park… Réserve naturelle créée autour d’une zone de sources chaudes, où des macaques japonais aiment passer leur temps, surtout en hiver bien sûr (l’eau est beaucoup tellement chaude que je ne sais même pas si un humain pourrait s’y baigner x)). Un rêve que j’avais depuis longtemps! Vous pouvez donc imaginer ma joie 😀 … A part un singe qui a attaqué Johann (j’en pleure encore de rire… seulement parce qu’il n’a rien eu bien sûr), on pouvait voir qu’ils étaient bien habitués aux touristes… qui étaient ma foi assez nombreux. Super moment! Il faut par contre s’armer de patience pour y aller : étant donné que c’est perdu dans la montagne, ça prend un petit moment pour arriver à la Terre Promise… Depuis Nagano = 1h15 de train + 10 min de bus + 30 min à pieds (de patauge dans la neige à moitié fondue pour être exacte… ça m’a bien rappelé Sapporo ça, tiens!). Tout ça juste pour l’aller. x)
On a trouvé par miracle un restaurant de sôba ouvert pour le déjeuner (très bon repas d’ailleurs), puis on a fait le chemin inverse, pour arriver à temps pour prendre le bus qui nous ramènerait à Tôkyô… On a fait l’aller en Shinkansen (une première pour moi encore une fois!!), mais on ne s’attendait pas à ce que ce soit si cher, donc on a compensé avec un retour en bus (1h45 en train contre 5h30 en bus… mais ça valait le coup :D)

Je ne sais pas encore où je vais repartir, mais j’espère aller à Kyôto (et ses environs), au moins… <3

A la prochaine!! 🙂