一人旅

Hello tout le monde!

Je trouve enfin le temps (et le courage) de donner de mes nouvelles… quasiment une semaine après être rentrée de Kyôto (oui, pardon… mais le temps passe trop viiiite…) !

Voici donc un p’tit compte-rendu de ma semaine de vadrouille!

Lundi 13 au soir, j’ai donc pris le bus de nuit pour aller à Ôsaka. Je suis arrivée là-bas sur les coups de 7h… et j’ai donc enchaîné direct! Visite du Namba Yasaka-jinja, une temple réputé pour son immeeeeense tête de « lion » à l’entrée (c’était vraiment impressionnant), totalement désert à cette heure si matinale… J’ai passé le reste de ma journée entre la cascade de Mino-o, le parc Bampaku-kinen, le parc du château d’Ôsaka et le temple Shitennôji. J’avoue qu’après une nuit presque sans sommeil et cette journée, j’étais plutôt contente de pouvoir me poser dans ma chambre de guest house! Pfiou! 😀

Le lendemain, je suis partie en Shinkansen pour Hiroshima… J’ai fait un petit tour dans la ville (après avoir bien sûr dégusté un Okonomiyaki à midi, que je ne pouvais décemment pas louper!) et je suis allée au Dôme de la commémoration de la bombe atomique… Et vraiment l’ambiance était prenante. Après un p’tit tour au château (très sympa bien que petit comparé à d’autres), je suis repartie en train, puis en ferry, pour l’île de Miyajima, que j’attendais tellement! C’est aux abords de cette île que se trouve l’immense Torii rouge, qui marque l’entrée du sanctuaire shintô d’Itsukushima… Je suis arrivée à marée basse, donc j’ai pu marcher jusqu’aux pieds du torii, et comme il ne faisait pas super beau, la foule était plutôt raisonnable… Une merveille pour les yeux, une grande joie pour mon cœur! Entre les daims qui se promènent en liberté et les étudiants japonais qui m’ont abordée 2 fois d’affilée pour me poser des questions dans le cadre de leur cours d’anglais… c’était une arrivée plutôt sympathique sur cette petite île 😉 J’ai ensuite retrouvé Joanna et ses parents, qui étaient là-bas eux aussi le même jour (j’ai pas fait exprès de planifier mon programme comme ça, je le jure!)… on a refait un p’tit tour et mangé au resto! On s’est ensuite quittés, eux rentraient à Hiroshima, et moi je restais dormir sur l’île, dans une autre guest house… Accueil irréprochable, chambre privée alors que c’était pas prévu, bref, c’était super… J’ai du coup pu voir le Torii dans la nuit, illuminé, et le lendemain matin (quasiment marée haute) sous un soleil radieux! Parfait!

Après un rapide tour du temple Daishô-in sur l’île et quelques nouvelles photos, je suis repartie pour Hiroshima et ai repris le Shinkansen pour aller cette fois à Okayama. Je voulais y aller pour voir son château noir si réputé, et pour le jardin japonais juste en face, le Kôraku-en… et je n’ai pas été déçue (non seulement par la beauté des lieux mais aussi par le temps magnifique!) 😀 En milieu d’après-midi, j’ai décidé d’aller faire un tour à Kurashiki, petite ville à environ 15min en train d’Okayama, qui est réputée pour son centre-ville très traditionnel. Le ciel s’est couvert entre temps, et heureusement car il n’y avait pas beaucoup de monde du coup (et quasiment pas d’Occidentaux en fait)… Magnifique 😀 Rentrage le soir à Okayama pour ma nouvelle guest house (cette fois-ci j’ai un peu moins bien dormi, les joies des dortoirs… ;)).

Le vendredi matin, toujours la même chose, je suis repartie en train, cette fois-ci pour Himeji… et son château si célèbre, mais blanc à l’inverse de celui de la veille. Heureusement que je suis arrivée tôt car j’ai pu faire mon p’tit tour tranquille dans l’enceinte du château et à l’intérieur (Léa, moi j’ai trouvé que ça valait le coup d’y rentrer!! :D), en croisant une horde de touristes en sens inverse quand je repartais… Petit tour rapide également dans le jardin japonais jouxtant le château, le Koko-en, avant de repartir (cette fois en train local pour économiser un maximum) pour Kyôto! 😀


Une fois arrivée là-bas, j’ai pris la direction du Kinkakuji (ou Pavillon d’Or) pour retrouver Joanna et ses parents, qui m’ont trèèèèès gentiment accueillie dans la maison qu’ils avaient louée sur place… Un énorme merci à eux pour leur gentillesse (j’en reviens toujours pas!!) <3
Direction ensuite le Kiyomizudera (légèrement en travaux malheureusement, comme bon nombre de monuments/temples de la ville en ce moment) et le quartier de Gion… Que dire à part que ça faisait bizarre d’être enfin là-bas, en chair et en os, après avoir vu tant de photos!

Les jours suivants, on a pu visiter quasiment tous les endroits les plus populaires (et beaux) de la ville : Nara, ses daims et son Grand Bouddha (tellement incroyablement grand!!!) puis le sanctuaire Fushimi Inari Taisha et ses 10.000 torii pour mon anniversaire (petit resto italien, bougies, gâteaux, cadeaux le soir… Non mais je pouvais vraiment pas demander mieux, je sais! :D), Arashiyama, sa forêt de bambous et son temple Tenryu-ji puis le Ginkakuji (ou Pavillon d’Argent) le dimanche, et enfin distillerie de whisky Yamazaki (à Yamazaki… qui est réputé pour être l’endroit avec l’eau la plus pure au Japon, manifestement… rien que ça), Nishiki market et re-Gion pour finir en beauté le lundi…

Rebelote un bus de nuit pour rentrer à Tôkyô, et mon périple finissait!

J’ai pu voir tant d’endroits que je rêvais de voir depuis une éternité… et il y en a encore tellement. 😀 Si c’est pas beau ça.
Maintenant retour à la réalité et bientôt la fin des vacances… Mais j’en aurais tellement profité que je ne peux pas me plaindre 😉

Prenez soin de vous! Des bisous <3

2 réflexions au sujet de « 一人旅 »

Laisser un commentaire